Catégories
Nouveautés

Quel est l’impact du Covid-19 sur l’industrie automobile ?

Après une année 2019 morose, qui a vu une baisse marquée de plus de 5% de la production automobile mondiale (jusqu’à 91,8 millions de véhicules) et interrompu 10 années de croissance continue, l’industrie automobile mondiale est confrontée à un nouveau défi sans précédent dans les premiers mois de 2020.

Le coronavirus (COVID-19) a commencé à se propager il y a seulement quelques mois, mais il présente déjà des défis sans précédent pour l’une des plus grandes industries du monde. Ce pourrait être “la pire crise qui ait jamais touché l’industrie automobile”, comme l’ont déclaré de nombreux experts, dont le président de l’OICA (Organisation internationale des Constructeurs d’Automobiles), M. Fu Binfeng.

Les premières répercussions ont commencé en janvier, avec la fermeture de la plupart de l’industrie chinoise, créant ainsi des pénuries de pièces et composants qui ont eu un impact sur l’industrie dans tous les coins du monde. La propagation mondiale du virus au cours des dernières semaines a entraîné la fermeture d’une grande partie de l’industrie automobile et de ses nombreux fournisseurs dans le monde.

Pour rester en Europe, il suffit de regarder les chiffres de ventes de mars sur les différents marchés pour comprendre à quel point la crise est forte dans le secteur : l’Italie a obtenu -85%, la France -72%, l’Espagne -69,3% , avec l’Allemagne à -38% des inscriptions et le Royaume-Uni à -44%, des résultats qui pourraient se répéter, voire s’aggraver et affecter fortement l’ensemble de 2020.

Quelles sont les solutions pour remédier à cette crise ?

Grâce à leurs associations nationales qui travaillent ensemble au sein de l’OICA, les constructeurs automobiles du monde entier continuent de s’engager à protéger leurs employés et leurs clients et à se conformer, voire à dépasser, les restrictions gouvernementales ou les mesures de confinement.

Dans plusieurs pays, afin d’aider les personnes touchées par le virus COVID-19, les constructeurs automobiles mènent également des projets humanitaires, allant de la production d’appareils respiratoires à la facilitation du transport des services d’urgence et des médecins.

Les différentes associations nationales de l’industrie automobile, membres de l’OICA, sont étroitement engagées dans un dialogue constructif avec leurs autorités et partenaires respectifs afin d’atténuer l’impact de cette crise et d’assurer une reprise rapide du secteur, ce qui contribue de manière décisive à l’économie mondiale et son bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *